Un séjour qui marque à vie

Simal : du 22 février au 1er mars 2020…

 

Cela fait une semaine… mais nous sommes encore bien au Sénégal, dans notre tête, dans notre coeur

Les sourires, les regards pétillants et les moments partagés dans les classes avec les enfants resteront gravés à jamais dans nos mémoires.

Avec certaines gazelles, nous avons pu partager, sur WhatsApp, des photos, des vidéos pour se remémorer tous ces bons moments passés avec les enfants, parents, enseignants, et bien sûr l’équipe de Jean-Michel Ferron ainsi que les membres de l’Écolodge !

 

Simal : un peu de culture

Simal se trouve à 150 kms au sud de Dakar et les derniers kilomètres se font sur piste ! C’est un village de plus de 2 500 habitants.

L’agriculture et la pêche sont les premières ressources du village, et l’activité touristique commence à bien se développer.

Simal est le village où aimait se reposer et s’inspirer, le poête, académicien et père de la Nation Leopold Sedar Sengor.

La biodiversité de la faune et de la flore locale est incroyable à l’image des fromagers majestueux 😍

 

Tourisme responsable : écolodge

L’Éolodge de Simal, en bord de lagune du Sine Saloum, au cœur d’une végétation luxuriante, construit avec des matériaux naturels, nous a offert un dépaysement total !

Bravo à toute l’équipe et au fin cuisinier qui nous a préparé de fameux plats tous les jours !!

Voici un retour sur nos différentes étapes

Jean-Michel Ferron nous informait chaque soir de l’étape que nous allions réaliser, des paysages que nous allions voir et les rencontres dans les écoles.
Tout ne sera pas dévoilé pour laisser aux futures gazelles la découverte de cette merveilleuse aventure !

Yayeme (11 kms) - Lundi 24 février 2020

Première étape de cette Sénégazelle 2020 en direction du petit village de Yayeme, soit un parcours de 11 kms, ce fut le plus long de la semaine. On est arrivées dans une école de 177 élèves catholique qui accueille des enfants orphelins, présentant des handicaps.

Merci à Cyril Bussat pour ces photos insolites !

Djilor Djiviack (8,5 kms) - Mardi 25 février 2020

Le départ de l’étape a été donné dans l’enceinte de l’Ecolodge de Simal, puis le parcours a amené la tribu à travers le village de Simal avant de suivre une route goudronnée sur un kilomètre pour enfin replonger dans la brousse pour l’arrivée finale. La distribution des dotations scolaires s’est très bien déroulée et chaque enfant a reçu son trousseau scolaire. Quarante minutes à travers les bolongs, la mangrove et toute cette faune et flore locale, un beau moment de découverte de l’environnement et ce merveilleux fleuve qu’est le Sine Saloum.

 

Ile de Firane (7 kms) - Mercredi 26 février 2020

C’est avec une légère brise de mer que les Gazelles se sont réveillées ce matin. Après le petit déjeuner, toute la tribu a traversé le fleuve en pirogue pour se rendre sur l’ile de Firane où a lieu l’étape du jour.
Le départ, qui a été donné au pied d’un baobab sacré, a été l’occasion de rappeler les us et coutumes autour de ces valeurs mystiques.
En fin d’après midi, un match de football entre l’équipe féminine de Simal et une équipe de la Sénégazelle a été organisé par Monsieur Gora FAYE, Président de l’Association Village Développement. C’est l’équipe de la Sénégazelle qui a gagné un à zéro mais au-delà du résultat, c’est cette communion entre femmes de deux continents qui est à retenir avec beaucoup d’échanges de sourires et d’efforts.

Faoye (9,5 kms) - Jeudi 27 février 2020

8h00, départ de l’étape que le directeur de course, Jean-Michel Ferron, a préparé « contre la montre ». Les dernières au classement partent les premières, par petits groupes de dix espacés de trois minutes, ce qui permettra à tout le peloton de se voir à un moment ou l’autre de la course, les dernières parties rattrapant souvent les premières.
C’est une terre desséchée, aride, sablonneuse… au milieu de nulle part, tel un mirage, de petites pyramides blanchent se dressent au-dessus des étendues salines.

Simal (9,5 kms) - Vendredi 28 février 2020

Le groupe de gazelles a décidé de s’arrêter à la flamme du dernier kilomètre afin de passer groupées la ligne d’arrivée. Elles ont donc fait ensemble ce dernier kilomètre avec une haie d’honneur de plus de trois cents élèves sortis de cours pour les applaudir !!

Bilan

Chaque jour, une attestation de dons est co-signée par le Directeur de l’établissement rencontré et l’association Bretagne-Outdoor. Un exemplaire est envoyé à la Direction de l’Enseignement Elémentaire au Ministère de l’Education Nationale à Dakar et un exemplaire à l’Inspecteur d’Académie.

Cette démarche permet d’authentifier cette opération de solidarité scolaire afin qu’elle soit reconnue par les autorités sénégalaises.

Un grand bravo à Jean-Michel Ferron et son équipe pour leur professionnalisme !!

C’était une expérience extraordinaire que nous avons vécue avec toutes ces femmes venues seules, entre copines, en famille…

Un bilan très positif :

77 femmes venues de toute la France, plus de
3 tonnes de fournitures scolaires, 1 480 enfants rencontrés et plus de 45 kilomètres parcourus.

C’est effectivement un séjour qui marque à vie !

Action précédante